Voyage d'une famille autour du monde. Tour du monde familial. L'alimentation du jeune enfant dans le monde
Tour du Monde - Actualité arrow Préparatifs arrow Le vieux campeur nous enseigne le sport et la bourse
Nos périples en quelques mots
 

> Nous avons réalisé un voyage autour du monde en famille, avec nos 2 filles, Amélie et Alix, durant une période de 10 mois entre septembre 2008 et juillet 2009.
Notre périple portait sur le thème de la diversification alimentaire des jeunes enfants dans le monde.

> Nous avons poursuis la découverte du monde avec Adrien et Augustin (nos petits derniers), notamment par deux voyages de 5 mois au Canada et USA. Le premier à l'Est en 2011, le second à la découverte des parcs nationaux de l'Ouest en 2013.

> Nous repartons pour un second tour du monde de 80 jours tous les 6 en 2016.

> Nous publions régulièrement des articles sur les voyages et les retours. 

 

> Vous possédez un site internet ou un blog parlant d'un tour du monde ou d'un voyage au long cours que vous avez réalisé ou qui est en cours de préparation ?

Inscrivez-le à notre Annuaire des Sites Internet de Tours du Monde.

Le vieux campeur nous enseigne le sport et la bourse

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cyril   
28-04-2008
 

Ce week-end, j'ai fait la tournée des Vieux Campeurs de Paris, à la recherche du matériel nécessaire à la réalisation de notre tour du monde. Rien à voir avec Décathlon, le Vieux Campeur est une enseigne pour laquelle chaque sport possède sa propre boutique. Ainsi, le matériel de camping se situe 6, rue Thénard, les sac-à-dos au 70, bd Saint-Germain, les chaussures, 80, bd Saint-Germain, etc. Il y a ainsi 26 boutiques réparties dans Paris, heureusement toutes dans le même quartier : le quartier Latin. C'est finalement assez agréable de prendre un bol d'air frais entre deux types d'achat, d'autant plus que ce samedi le printemps était enfin là !

Fidèle à mes habitudes, j'ai regardé... mais rien acheté. Les grandes enseignes proposent généralement pour une expédition ou un tour du monde tel que le notre, une réduction sur l'achat global de matériel. Ceci ne peut se faire que si le montant des achats devient important. Il est donc intéressant de faire le choix d'une enseigne avant les premiers achats.

Au vieux campeur, le nombre de références pour un article donné est assez impressionnant. C'est même assez déroutant. Lorsqu'il y a une dizaines de modèles de sac à dos chez Décathlon, dont 2 modèles de 70 + 10 L (la taille qui m'intéresse), le vieux campeur propose un choix de 180 modèles dont une bonne 40 aine de sacs de grande taille. On se sent un peu perdu, les conseils d'un vendeur deviennent là obligatoires et très utiles pour cibler un nombre plus limité de références qui pourraient répondre au besoin exprimé.

Les prix sont beaucoup plus chers que chez décathlon, ce dernier ne vendant presque exclusivement que des articles sortis de ses propres ateliers, sous différentesmarques propres : Quechua, Tribord, Géonaute, etc. Ces marques sont cependant plus qu'un simple produit de distributeur, Décathlon possédant de véritables bureaux d'études, les produits peuvent en effet rivaliser avec ceux des grandes marques et même posséder des avancées en termes technologiques.

Le choix tue le choix. Avoir le choix, c'est bien, mais quand il y en a trop, ça en devient très vite usant. Après les sac-à-dos, j'ai dû m'atteler à essayer une dizaine de paires de chaussures parmi les 200 modèles proposés au vieux campeur du 80 boulevard Saint-Germain. Mon besoin étant une chaussure polyvalente, pour le temps humide de l'Asie et sec du désert d'Atacama, chaud de Bali et froid de Punta Arenas, l'exercice devient très vite un jeux de compromis sur fond de détails extrêmement importants tel que la couleur de la semelle... intérieure. Pour les chaussettes, il faudra que je regarde, mais dans mon souvenir, pour 20 €, on avait la possibilité d'en avoir plusieurs paires. Au vieux campeur, c'est le prix d'une paire (oui, je vous rassure, pas besoin de doubler) de chaussettes. Mais attention, le tissu bleu que vous voyez là, oui là en bas et sur une partie du haut, c'est un tissu révolutionnaire qui permet de faire évacuer la sueur. Bien. ben je vais certainement marcher moins vite, ça me fera économiser quelques euros.

Autant les prix des sac-à-dos ne sont pas -scandaleusement- beaucoup plus élevés qu'à Décathlon : entre 130 € et 300 € contre 100 € pour la grande chaines de sport. Du côté des blousons, il en est tout autrement. un "simple" blouson imperméable (moins d'un millimètre d'épaisseur) avec coutures étanches et souvent du GoreTex coûte entre 150 et 600 €, avec des prix souvent autour de 300 €. Chez Décathlon, les prix sont 5 à 10 fois moins élevés. Le prix de la marque ou un produit réellement novateur ?

Il faut certainement reconnaitre que les produits proposés au Vieux Campeur sont des produits techniques et destinés à des sports extrêmes. Notre tour du monde ne passant pas par le K2 et ne nécessitant pas d'être lâché à 10 000 mètres d'altitude pour accéder aux rizières chinoises, je pense que notre choix se portera sur des produit plus simples et surtout plus abordables proposés par Décathlon.

Quoi que. Un saut en parachute ne serait pas de refus. ça ferait d'ailleurs un bon baptême de l'air pour les filles : première fois qu'elle prendront l'avion et premier saut. elles risqueraient seulement de croire qu'un avion ça n'atterrit jamais...

A lire également :

Commentaires utilisateurs (0) Fil RSS des commentaires
Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
E3F         B3D      
5      J      F   1OE
W6C   BLW   WJX      
  7    6    S     SJ3
S2T         L6J      
   
   

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire

Participez à notre aventure !

Laissez votre trace sur ce site par vos encouragements ou remarques par rapport à notre voyage ou à ce site internet !

Livre d'Or

 
© 2007/2009 - Cyril & Perrine - enfants-autour-du-monde.fr
Voyage d'une famille autour du monde