Le village de San Pedro de Atacama

Écrit par Cyril   
08-06-2009
 

San Pedro de Atacama est un village oasis situé en plein désert d'Atacama, à 2400 mètres d'altitude. Dès notre arrivée dans ce petit village chilien, nous avons été séduit par ses petites ruelles de terre, ses habitations et commerces bordant la rue principale, ce monde parcourant les trottoirs et cet aspect vacances qui transparait dans cette atmosphère.

 

San Pedro de Atacama est un village très touristique. Dehors, les ¾ des personnes sont des touristes et l'on remarque d'ailleurs qu'il y a beaucoup de Français. Cette popularité, San Pedro de Atacama le doit à son environnement naturel avoisinant. En effet, situé au milieu du désert, celui-ci n'en est pas moins varié par des paysages tous plus beaux les uns que les autres.

Tout proche du village, se trouve la Vallée de la Lune, la Vallée de la Mort, les Ruines de Quitor. Plus au nord encore, se trouvent les Geysers del Tatio, geysers qui expulsent de la vapeur d'eau. Vers le sud, le Salar d'Atacama, bien plus petit que celui de Uyuni et présentant des caractéristiques bien différentes, offre des paysages étonnants et très photogéniques.

De nombreuses agences proposent des excursions à la journée pour visiter ces trésors naturels.

La plupart des voyageurs viennent passer à San Pedro trois nuits leur permettant de visiter en quelques jours la majorité des sites naturels. Nous allons y séjourner une bonne semaine, nous permettant de prendre le temps, tout en visitant la plupart des splendides paysages d'Atacama sans avoir des journées surbookées.

Le revers de la médaille d'un village si touristique et perdu au milieu du désert, c'est que les prix sont très élevés : pour l'hébergement, la nourriture, les restaurants. Tout est très cher.

Nous avons trouvé un petit hôtel pas trop cher par rapport à ce qui se pratique comme tarifs dans le village avec cependant un confort assez sympa : maison rénové, lits très confortables, cuisine à disposition et internet.

Toutes les agences proposent les mêmes prestations en terme de visites, le tarifs par personne sont sensiblement les mêmes, nous en visitons plusieurs et la différence se joue essentiellement sur l'accueil qu'il nous est fait et également sur le tarif enfant : autant le tarif adulte est bien défini, inscrit même la plupart du temps sur la devanture du l'agence, autant le tarif enfant n'est jamais clairement établi et ils doivent réfléchir quelques minutes avant de nous le sortir. La première agence que l'on visite, située tout près de notre hôtel, dans la même rue, nous séduit. Le jeune homme qui nous renseigne est très sympa et pour les enfants, c'est gratuit. Pour les quatre ou cinq agences suivantes, les enfants payent et quelques fois, il s'agit d'un tarif plein. Nous retournons alors à la première agence et lui indiquons notre souhaits de visiter un maximum de sites. Il nous fait un excellent prix pour 4 excursions à la journée ou demie-journée. Puis le planning est établi, de notre côté afin que les site soient de plus en plus grandioses mais également afin qu'il nous permette une acclimatation progressive à l'altitude : en effet, certains sites sont à plus de 4000 mètres d'altitude, voir même 4500 mètres, il est alors indispensable d'acclimater notre corps et nos poumons à des altitudes intermédiaires avant de les confronter à ces hauteurs inhabituelles, au risque d'avoir des malaises. Nous resterons ainsi une semaine à San Pedro et réaliserons les excursions en haute altitude seulement vers la fin du séjour.

Nous nous prévoyons 2 journées de détente, sans visite, afin que les filles puissent profiter de leur jouets et se poser, et nous, nous permettant de souffler un peu, écrire des articles, préparer la suite de notre périple.

Nous irons également visiter le petit musée archéologique de San Pedro de Atacama. Celui-ci, composé de cinq salles agencées en étoile nous renseignera sur la faune et la flore rencontrée sur l'Altiplano ainsi que sur la vie des ancêtres ayant vécu ici. Parmi les objets retrouvés, un nombre impressionnant de tablettes en poterie et sortes de pailles en os destinées à sniffer des plantes et champignons hallucinogènes. "Papa, ça sert à quoi cette paille ?". "Heu, tu connais Billy the Kick ?". Il s'agissait d'arts divinatoires pour rencontrer les dieux, mais vu la proportion de ce genre d'objets par rapport au reste, on se demande bien à quoi ressemblait la vie dans ce village.

T'en veuuuuux ?

Un village bien tranquille où il fait bon se promener dans ses ruelles. Dommage que la vie y soit démesurément chère.

A lire également :


Commentaires utilisateurs (2) Fil RSS des commentaires
Posté par Soapmaker, le 11-06-2009 12:47, , Membre
1. Non, je n'ai pas encore tout lu !!!
Mais tu auras vu mon dernier message, le chili fait partie des étapes de notre TDM. Tu me fais peur sur les prix à San Pedro, c'est quoi cher ? 
Les enfants, pas de souci avec l'altitude ? Elise était inquiète sur San Pedro (alors qu'on va skier au dessus de ça sans souci ;-)), je vous laisse, je viens de voir qu'il y a un post sur Torres Del PAine, ça va me rappeler le W et le Lago Grey... Portez vous bien !
 

Posté par Lou, le 17-03-2018 14:44, , Invité
2. Info Atacama
Bonjour super vos infos, quel était votre hotel? L agence? Merci...
 

Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
RJT         Y        
  D    8    Q N   6E2
BBA   T9W   A2A      
  C    F      M   EOU
L96           J      
   
   

Ajouter votre commentaire