Le volcan Orongo

Écrit par Cyril   
25-04-2009
 

L'un des trois volcans ayant contribué à la formation de Rapa Nui est le volcan Orongo. Tout comme les deux autres, il est éteint. Un lac parsemé de plantes occupe maintenant le cratère et forme ainsi une étonnante image de pizza au bleu d'Auvergne.

L'accès au volcan se fait par une route goudronnée en haut de laquelle un parc national est gardé par des rangers. L'accès est payant, c'est d'ailleurs le seul accès naturel payant sur cette ile, tous les autres sites étant gratuits. Ayant rendu la voiture de location le matin même, nous avons opté pour une montée en taxi et une descente à pied. Au moment de prendre les billets, le rangers questionne les filles en anglais. Il s'en suit une longue discussion sur notre voyage. Puis il nous offre finalement l'accès gratuit au site. Avant d'accéder au cratère, nous longeons un chemin au bord duquel d'anciennes habitations de pierres restaurées montrent comment vivaient les Rapa Nui il y a quelques centaines d'années. Puis la vue surplombant le cratère surprend. C'est beau. Mais ça doit encore être mieux sous le soleil. La pluie en a décidé autrement et ce n'est pas les 30 minutes d'attente sous les gouttes qui en décidera autrement. Nous rencontrons au sommet un couple de Français avec qui nous redescendrons le long du chemin et qui nous donnerons plein de pistes pour l'Amérique du Sud qu'ils viennent de traverser.

Au moment de sortir du parc, un rayon de soleil vint illuminer le ciel. Nous courons alors pour retourner au sommet pour admirer la pizza cuire au feu de bois. Splendide.

L'accès au sommet du volcan n'est finalement pas payant. C'est celui au parc qui l'est. Je n'ai pas réellement trouvé d'intérêt à voir ces habitations de pierre, d'autant qu'aucune explication n'est fournie. La vue sur l'intérieur du volcan est elle superbe et étonnante. La pluie n'étant pas bien loin et le soleil perçant, un arc en ciel vient rendre cette scène féérique.

Nous avions eu l'occasion de voir du sommet le plus haut de l'ile l'ensemble de l'ile de Pâques. Le champs de vision de l'ile s'étendait alors sur quelques 120°. Ici, on a à mon sens une meilleurs appréhension de l'ile dans son ensemble, celle-ci occupant un espace dans un angle de vision plus restreint de quelques 70°, en regardant ainsi dans une seule et unique direction, on peut voir l'ile dans son ensemble, certes, on ne la domine pas, mais en observant le volcan de l'est ainsi que le mont du nord, on prend la mesure de l'isolement de l'ile dans cet océan de paix.

A lire également :

Commentaires utilisateurs (0) Fil RSS des commentaires
Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
HU8         ALB      
T K    4      1   4WY
YS5   4JT     1      
  Q    8      A   OLI
G2K           6      
   
   

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire