Wild Park Nature World

Écrit par Cyril   
07-02-2009
 

En sortant de Bicheno pour nous rendre à St Helens, nous passons devant le NatureWorld Wild Park, un parc avec des animaux Tasmaniens. Encore un parc. On s'arrête ou pas. Allez, on y va, ça amusera sûrement un peu les filles.

Ce zoo privé est tenue par une famille. Les enclos ne sont que des tôles ondulées simples, les cages d'oiseaux sont vieillottes, le parcours est  loin de ressembler à un grand zoo où tout est nickel.

L'accueil y est pour le moins sympathique puisqu'à l'entrée, le Perroquet lance un "hello" musical. Il ne répondra cependant pas à mes questions concernant les conditions de détention, sûrement dû à la pression psychologique qui semble y être exercée : s'ils parlent trop, le zoo risque de capturer d'autres membre de leur famille.

Les enclos présentent des wallabys, des koalas, des animaux de ferme, des diables de Tasmanie, des Wombat, des aigles, une volière avec divers oiseaux dont des perroquets, des canards et des  kangourous. Je présenterai en détail tous ces animaux dans un prochain article qui sera dédié aux animaux sauvages de Tasmanie.

Il y a même des serpents, visibles non pas dans des vivariums, mais dans des enclos de tôle ondulées, ceux-là même qui entourent les koalas. Étrange de voir une simple barrière de 1m30 encercler ces serpents venimeux telle que l'indique l'affiche demandant de ne pas se pencher au dessus des enclos.

Nous avons acheté à l'accueil un sachet de graines et granulés nous permettant de nourrir quelques animaux, ceux qui sont en "liberté" dans le zoo. Donner à manger au canard, ça va un temps, mais on peut le faire en France. Ça à duré 2 minutes, le temps de voir que des kangourous étaient également intéressés, fonçant sur nous et reniflant nos sacs. Nous avons ainsi pu les approcher de près, tellement près qu'ils venaient non seulement manger dans nos mains, mais également s'agripper à nos bras avec leurs grandes pattes pleines de longues griffes pour être à la bonne hauteur. Un moment de pur régal, pour eux comme pour nous. Les filles ont adoré être au contact de ces étranges animaux australiens et nous avons également pris beaucoup de plaisir à les côtoyer.

La fin de l'après midi fut marquée par la séance du repas des diables de Tasmanie, petit animaux noir, mais tout de même plus grands carnivores de cette île. C'est dingue ce qu'ils sont agressifs entre eux lorsqu'il s'agit de partager de la viande.

Puis ce fût au tour des aigles de manger dans leur coin et de manière beaucoup plus courtoise la viande donnée par le soigneur. Les kangourous ne nous quittaient plus.

Dans ce petit zoo d'apparence très simple, nous avons passé près de 6 heures dont un repas pris au restaurant. Un véritable moment de bonheur pour les petits et les grands.

Un kangourou dans votre jardin, ça vous tente ?

Photos du Nature World Wild Park

A lire également :


Commentaires utilisateurs (0) Fil RSS des commentaires
Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
HLK         JQU      
  S    O    1     TJK
TT9   H73   QJ8      
  6    I      D   FTJ
6G9         K4P      
   
   

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire