Balade matinale dans les rizières

Écrit par Perrine   
23-12-2008
 

Le soleil n'est pas encore levé, un boy de l'hôtel vient déposer les tasses et le thermos de thé quotidien sur la table basse de notre salon de jardin. Cela nous réveille, un peu comme tous les jours. Mais aujourd'hui, au premier tintement de tasse, tout le monde débout, il faut partir en balade avant que le soleil ne soit trop haut !

Balade au coeur des rizières d'Ubud

 

Il est donc 5h40 lorsque nous sortons de l'hôtel, direction le Lotus Café, point de départ de la balade dans les rizières. Il est amusant de voir une ville se réveiller, de voir toutes ces personnes commencer à se préparer et déposer les offrandes matinales. Nous quittons donc la route au Lotus Café et poursuivons par un chemin qui se fini dans les rizières. Le soleil commence à poindre au loin, et son reflet sur l'eau est des plus jolis.

Cyril tient son rôle d'éducateur à cœur et prend le temps d'expliquer aux filles comment se cultive le riz.

Il est impressionnant de voir toute cette quantité d'eau irriguant les rizières. De la rivière principale partent régulièrement des canaux alimentant de plus petits cours d'eau qui viendront s'écouler dans chaque parcelle rectangulaire au grès des mottes de terre.

A la cinquante-troisième rizière à gauche, de l'autre côté du pont, en longeant le troisième canal, il est amusant de rencontrer un vendeur de chips et boissons fraiches perdu au milieu de cette balade campagnarde !

Les autels fleuris ponctuent agréablement la promenade.

Notre petit déjeuner nous attendra à notre retour. Affamées par cette balade matinale, nous prendrons des extras et nous nous reposerons au bord de la piscine. Banane ou pastèque, ton cocktail dans la piscine ?

A lire également :

Commentaires utilisateurs (0) Fil RSS des commentaires
Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
ULH         IKG      
F R    A    3     N1Y
E 7   O5E   FD4      
R X    X    B Y   HEL
GNR         TET      
   
   

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire