Voyage d'une famille autour du monde. Tour du monde familial. L'alimentation du jeune enfant dans le monde
Tour du Monde - Actualité arrow Demande de visas à l'ambassade de Chine
Nos périples en quelques mots
 

> Nous avons réalisé un voyage autour du monde en famille, avec nos 2 filles, Amélie et Alix, durant une période de 10 mois entre septembre 2008 et juillet 2009.
Notre périple portait sur le thème de la diversification alimentaire des jeunes enfants dans le monde.

> Nous avons poursuis la découverte du monde avec Adrien et Augustin (nos petits derniers), notamment par deux voyages de 5 mois au Canada et USA. Le premier à l'Est en 2011, le second à la découverte des parcs nationaux de l'Ouest en 2013.

> Nous repartons pour un second tour du monde de 80 jours tous les 6 en 2016.

> Nous publions régulièrement des articles sur les voyages et les retours. 

 

> Vous possédez un site internet ou un blog parlant d'un tour du monde ou d'un voyage au long cours que vous avez réalisé ou qui est en cours de préparation ?

Inscrivez-le à notre Annuaire des Sites Internet de Tours du Monde.

Demande de visas à l'ambassade de Chine

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cyril   
09-09-2008
 

Visas chinoisCertains regards, souvent froids et agressifs, restent gravés dans ma mémoire. J'en ai quelques-uns à mon actif et depuis ce matin, je pense avoir complété mon tableau de chasse par cette nouvelle ombre chinoise.

Il y a un point qui nous stress un peu actuellement, qui ne me permet pas de réaliser que j'ai récemment signé un VDI (Vacances à Durée Indéterminée), qui monopolise une bonne partie de mon esprit, etc. Ce point concerne la demande de visa pour la Chine.

Ok, nous aurions pu nous en occuper plus tôt. Oui, mais pas autant que l'on aurait pu le souhaiter. Un visa touristique pour la Chine est valable au maximum 1 mois dans le dit pays, et expire au bout de 3 mois passés la date d'émission. De plus, il doit rester plusieurs jours de validité du visa après la date du départ du pays, afin de parer à d'éventuels problèmes de vols et ne pas se retrouver à rester en Chine avec un visa expiré. Bref, l'agence de voyage nous a conseillé de faire la demande à partir du 18 août. Les passeports étant à cette période à l'ambassade de l'Inde pour également des visas, nous avons commencer à nous intéresser à la demande pour la Chine que début septembre.

L'établissement d'un visa pour la Chine se fait en théorie en 5 jours, une fois le dépôt du dossier complet. Seulement ce dossier, pour être justement complet, requiert une preuve d'hébergement pour toute la durée du séjour. Nous qui pensions ne réserver que les 2 ou 3 première nuit et faire le reste en fonction de l'humeur du moment, c'est raté. Une autre possibilité est la lettre d'invitation d'un résident chinois ou étranger disposant d'un titre de séjour en Chine.

C'est alors la course à la recherche d'un hôtel qui permette une réservation en ligne. Une autre piste est la location d'un appartement dans Pékin (merci maman !). Après multiples recherches, nous réservons un F2 en plein coeur de Pékin. C'est un particulier chinois qui le loue et c'est Mireille, une personne en France, qui assure le contact en français. Très réactive, elle nous permet de disposer de la fameuse lettre d'invitation associée à la copie de la carte d'identité du résident chinois.

Le dossier est maintenant complet : Visa touristique L
Motif: tourisme, visite familiale ou amicale, affaires à titre privé
Pièces à fournir :

Une rapide recherche sur les forums montre qu'il ne sert à rien de se présenter à l'ambassade à l'ouverture à 9h30. La queue déjà formée à cette heure rend illusoire le dépôt d'une demande de visa avant 12h. C'est alors que bien décidé, je mets le réveille à 5h40 pour être sur place à 7h15.

Tout ça n'est évidemment que de la théorie, puisqu'étant partie sans l'adresse de l'ambassade (oui, bon ben rigolez pas... je savais tout de même que c'était sur les Champs), je suis arrivé sur place vers 7h40 après un rapide coup de téléphone à Perrine pour un complément d'info sur l'adresse exacte. A cette heure, je suis le cinquième devant l'ambassade, juste le bon numéro me permettant, après un "S'cuse me, can I sit" mûrement réfléchit, de trouver place sur le muret afin d'envisager les 2 heures à venir assis plutôt que debout. Le journal de la veille occupe la première. L'observation des gens qui passent, la seconde. A 9h00, je colle les photos sur les 4 imprimés, à 9h10, je constate que la queue prend une bonne partie de la rue de Washington (oui, c'est la fameuse adresse que je n'avais pas). C'est aussi l'heure à laquelle arrive un groupe de chinois qui se poste devant tout le monde. 9h15, les grilles s'ouvrent et c'est la ruée vers l'or : la queue n'est plus, et nous sommes tels des supporters de Paris ou de l'OM (pour satisfaire tout le monde... ou personne) entrant dans un stade lors de d'une finale de coupe de France. Un rapide tour de tête dans la salle et j'identifie à gauche 2 guichets réservés aux retraits et aux paiements., A droite, une seconde pièce précédé par le fameux distributeur de numéros d'attente. Je tire le numéro 9. L'attente est courte. Je remarque un guichet avec une dame assez sèche d'après les échanges qu'elle a avec la personne en face d'elle : et suis content d'être appelé à un guichet adjacent au dessus duquel dépasse la tête d'une jeune femme. Je suis content, elle va pouvoir me conseiller.

Que dalle. Je m'approche. Je vais vous la faire soft. D'ailleurs par écrit, la retranscription de dialogue (je ne sais pas si c'est le mot adéquat d'ailleurs...) ne permet pas de montrer le caractère dédaigneux de la personne.

- Bonjour
- Silence
- Heu... je viens pour 4 visas
- ... Papier dans passeport

Non, et puis pourquoi faire des efforts quand de l'autre côté il n'y en a pas.

Alors, désolé pour les clichés, mais faut que ça sorte. Alors à partir de maintenant, bouchez-vous le nez en lisant à haute voix les strophes de l'employée Chinoise. Alors on reprend :

- Papier dans pass'port
- Comment ?
- Papier dans pass'port !
- Ha...heu... ok.

Je m'exécute, car vous l'aurez compris, il faut insérer chacun des formulaires dans le passeport correspondant. Je glisse le premier dans le passe-document sous les 5 centimètres de verre blindé. Rien. Elle attend. Je m'exécute alors pour les 3 suivants.

- Billets !

Stop, on s'arrête. Et on reprend, mais cette fois, faut pas oublier de se boucher le nez, n'est-ce-pas ?

- Billets !
- Vous voulez les originaux ou les photocopies suffisent ?
- Photocopies

Puis :

- Réservation hôtel !
- Tenez. Ce n'est pas une réservation d'hôtel, mais une invitation par un résident chinois. Et voici la copie de sa carte d'identité.

Elle daigne enfin prendre l'ensemble de des documents présentés, les inspecte avec attention. Mon coeur bat à ce moment, redoutant la faute éliminatoire.

Elle renseigne un petit papier qu'elle me donne aussitôt en précisant :

- A partir de mardi

Je visualise la date du 16/09 qu'elle venait d'inscrire. A ce moment là resurgie dans mon esprit la possibilité de demander l'obtention des visas dans un délai raccourci (2/3 jours). C'était un champ que je n'avais pas renseigné dans chacun des formulaires et souhaitais bénéficier de conseils quant à la réelle nécessité de demander une réalisation urgente au vu de la date du départ fixée au 18 septembre.

- Ha oui au fait... Je voulais savoir... Ce sera prêt pour le 16. Mais généralement, y'a-t-il des retards ?
- A partir de.
- Mais dans les faits, vous pensez que ce sera prêt ?
- A partir de ! A partir de !!
- Je n'ai pas renseigné le caractère urgent dans les formulai....
- C'est à renseigner avant dit-elle en prenant la liasse des 4 formulaires et les brandissant au dessus de sa tête (merci le verre blindé car je me voyais déjà... en bas de l'affiche). ça vous convient pas ? continue-t-elle. Donnez-moi votre ticket crache-t-elle au carreau.

Oui, j'ai pas peur des mots...

- Heu, non, c'est bon, je vais le garder.

Je voyais déjà le ticket miraculeusement acquis se faire déchirer devant mes yeux. Je me suis bien gardé de le lui rendre.

Mon coeur jouait à cet instant un concert de djembés à lui tout seul.

En me retournant pour partir, je vis dans les regards de la salle d'attente, de l'empathie. Ils ont certainement tous lu ce que mes yeux leur disaient : "Bon courage"

En sortant de l'ambassade, c'est dingue ce que n'importe quelle personne croisée dans la rue, la caissière du mac do, le vendeur de la fnac, l'agent de police, c'est dingue ce que toutes ces personnes semblent gentils et chaleureux.

Bon, ben y'a plus qu'à attendre... puis à refaire la queue mardi matin. Réveil à 5h40.

A lire également :

Commentaires utilisateurs (1) Fil RSS des commentaires
Posté par Perrine Gourgeot, le 16-09-2008 09:45, , Invité
1. ça y est !
Les voici, les voilà ... nous avons les Visas !!! 
Il ne reste plus que demain pour faire les sacs et ce sera le grand départ !
 

Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
FY2         D        
O      L    Q M   YS6
OCT   1AP   BGU      
M T    I      Q   MYF
WG1           Y      
   
   

Ajouter votre commentaire

Participez à notre aventure !

Laissez votre trace sur ce site par vos encouragements ou remarques par rapport à notre voyage ou à ce site internet !

Livre d'Or

 
© 2007/2009 - Cyril & Perrine - enfants-autour-du-monde.fr
Voyage d'une famille autour du monde