Voyage d'une famille autour du monde. Tour du monde familial. L'alimentation du jeune enfant dans le monde
Tour du Monde - Actualité arrow L'Altiplano et les Lagunas Chaxa, Miscanti et Miñiques

L'Altiplano et les Lagunas Chaxa, Miscanti et Miñiques

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cyril   
12-06-2009
 

Remarquez le reflet sur le... sable !
Notre dernière excursion depuis San Pedro de Atacama est aussi la plus longue puisqu'elle nous occupera une journée entière. Le mini-bus nous conduira au milieu du Salar d'Atacama à 2300 mètre d'altitude puis continuera sa route pour nous mener auprès de grands lacs à plus de 4000 mètres. Notre semaine d'acclimatation à l'altitude passée à San Pedro de Atacama nous sera d'un grand secours pour cette journée spécialement intitulée pour les enfants : "la journée de la tortue". Chacun de nos mouvements devra être réfléchi, lent et mesuré. "N'est-ce pas les filles ? Où sont-elles ? Amélie, descends de ce rocher ! Alix, arrête de courir derrière ta sœur ! La Tortue on a dit !"

L'Altiplano signifie "Plaine d'altitude". C'est bien ce qui caractérise ce lieu : une grande plaine, plate où nous n'avons vraiment pas l'impression d'être à 2300 m d'altitude et les volcans environnants, tel que le Licancabour ne semblent pas culminer à 6000 mètres d'altitude.

Le Salar d'Atacama ne ressemble en rien à celui de Uyuni que nous visiterons une semaine plus tard. Du moins dans les parties visitées. Dans le secteur de Soncor, au niveau de la Laguna Chaxa, le sol est constellé de sel sous des formes très chaotiques, généré par une accumulation de cristal produit par une évaporation des eaux salines souterraines. Ce procédé d'évaporation crée différentes morphologies d'agglomérats : un agglomérat de chlorure très rugueux en forme de fleur qui peut atteindre 70 cm de hauteur, un agglomérat transitionnel de chlorure produisant des structures polygonales et des agglomérat de sulfate donnant naissance à des surfaces planes et sèches.

Un chemin est façonné dans ce Salar accidenté. Si personne ne l'empruntait pendant quelques semaines, la nature reprendrait possession de ce chemin qui serait alors recouvert de nouveaux cristaux de sels.

La sècheresse de cette région du Salar n'autorise la présence que d'une sélection de végétation très localisée sur le côté est de la Laguna Chaxa, lac salé. Cependant, de nombreux oiseaux trouvent dans cette eau suffisamment de nourriture pour pouvoir y vivre. On trouve ainsi des Caitis et de nombreux Flamants Roses. Trois types de Flamants Roses cohabitent ici :

  • Andean Flamingo, les Flamants Roses Andins

  • Chilean Flamingo, les Flamants Roses Chilien

  • James Flamingo, les Flamants Rose de James

Le village le plus proche, Toconao, existe depuis plus de 13 000 ans. La population actuelle est de 700 villageois pratiquant encore les anciennes traditions. Il s'agit d'une oasis dont l'eau est douce, sans arsenic, permettant la culture d'une grande variété de fruits (figues, poires, oranges, raisin, etc.) et une large variété de légumes. Nous y ferons escale en fin de journée, sur le retour. Nous y verrons un système d'irrigation fort développé permettant à chaque parcelle de bénéficier de l'eau douce à tour de rôle.

Mais avant cette visite, nous irons par la piste voir les splendides Laguna Miscanti et Miñiques situées dans le Parc National Los Flamencos. Ces deux lacs à 4200 mètres d'altitude sont dominés par deux hauts sommets portant respectivement le nom de chacun des deux lacs. Le paysage que l'on rencontre est vraiment différent de ce qu'il était dans le passé : a défaut de lacs, l'eau coulait librement des deux volcans pour se jeter dans le Salar d'Atacama. Puis, il y a un million d'années, l'éruption du Volcan Meñiques causa la stagnation de cette eau, formant ces deux lacs au bleu si profond. Si vous aviez déjà visité la région au temps des rivières, revenez-y pour voir ces deux lacs, je vous promets, ce changement vaut le coup !

Nous y rencontrerons de nombreux Vicuña, sorte de Lamas possédant une fourrure beaucoup moins longue et beaucoup plus sauvages. Ces animaux vivent en groupes et ne sont pas domestiquable comme les Lamas. Ils sont également visibles le long des pistes que nous avons empruntées lors de nos différentes excusions dans le Désert d'Atacama.

Une excellente journée marquée par le froid dû à l'altitude et que j'ai vécu en T-shirt. Merci Perrine d'avoir pensé à tous les polaires sauf au mien ;-) Heureusement, nous avons dégusté notre premier repas typique pour le déjeuner : soupe, poulet-riz-quinoa, et salade de fruits. On vous fera la même au retour, c'est promis.

Photos de notre excursion sur l'Altiplano

A lire également :

Commentaires utilisateurs (0) Fil RSS des commentaires
Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
O5O         U        
  O    D    W 5   LJ6
QG9   3SG   AGC      
T      K      8   37C
CI8           P      
   
   

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire

© 2007/2009 - Cyril & Perrine - enfants-autour-du-monde.fr
Voyage d'une famille autour du monde