Voyage d'une famille autour du monde. Tour du monde familial. L'alimentation du jeune enfant dans le monde

Keep the left

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cyril   
25-01-2009
 

Ah ces Anglais ! Ils faut qu'ils se démarquent des autres. Un continent à eux tous seuls, puisque ne faisant pas partie de l'Europe. Une monnaie reconnue uniquement que sur leur sol. Un système de mesure bien à eux, que ce soit pour des distances, des masses, ou des températures. Mais tout cela n'a pas une très grande incidence pour un voyageur foulant leur sol, une petite conversion et hop, tout redevient comparable.

Mais il est un chose dont je me suis aperçu une nuit en Angleterre, c'est qu'ils ont inversés leurs feux de voiture. Phares rouges à l'avant et phares blanc à l'arrière. Ou peut-être est-ce parce qu'il conduisent à gauche... Ah ces Anglais, font vraiment rien comme tout le monde ! Ou tout comme personne, selon l'humeur.

Naïvement, je pensais que c'était le seul pays a avoir des infrastructures routières adaptées à la conduite à gauche, et les voitures qui vont avec (volant à droite). Il n'en est rien ! Jusqu'à présent, le seul pays que nous ayons traversé qui roulait à droite, c'est la Chine. Du communisme de droite en quelque sorte.

L'Inde, Hong-Kong, Bali, l'Australie et la Nouvelle Zélande que nous visiterons ensuite, tous ces pays roulent à gauche. Jusqu'à présent, nous l'avions appréhendé en tant que piétons. Il fallait revoir les réflexes et s'assurer que la voie que l'on regarde va bien dans le sens escompté, sinon, ça peut être le drame.

A Melbourne, nous avions déjà loué pour une journée une voiture afin de nous rendre sur la côte. Ici en Tasmanie, nous l'avons fait pour le mois complet.

Je suis le seul conducteur, c'est moins cher ainsi. Cela faisait trois mois que je n'avais pas conduit, mais cela ne s'oublie pas. A Melbourne, j'étais tout de même assez stressé par cette histoire de gauche en ville. D'autant plus que pour certains carrefours, si l'on souhaite tourner à droite, il faut se placer sur la file de... gauche. Oui, c'est pas très logique vu comme ça, mais ça se comprends en le pratiquant. Ce n'est cependant pas une règle générale.

Le volant est bien sur à droite, le levier de vitesse reste au centre, ce qui le fait changer de main, c'est assez déroutant au début. Si vous voulez un petit tuyau pour le remettre à droite, vous pouvez tenter le passage de vitesse par le passager avant : grâce à sa main droite et à son sens de la synchronisation, ça peut le faire. On a tenter quelques mètres, ça permet d'appréhender le fonctionnement d'une voiture automatique comme la plupart des voitures d'ici. La répartition des vitesse est heureusement le même qu'en Europe. Attention tout de même à certains réflexes : le passage de la cinquième ne se fait pas en écartant au maximum le levier du volant, mais bien en le rapprochant. Hé oui, on prend un peu d'assurance et puis un petit passage en troisième à 100 à l'heure, ça réveille...

Le plus important peut-être; pour une compatibilité réflexologique possible dans de telles différences de mode de conduite et surement le bon ordre des pédales. De ce côté pas de souci, le frein est bien au centre, l'accélérateur à droite et l'embrayage à gauche.

Dans la famille j'inverse tout, je voudrais la sœur essuie-glace et le frère clignotant. Quand tu veux tourner à droite, rien ne sert de laver les vitres. Je peux vous assurer que mon pare-brise, il était très propre à la fin de la journée.

En Tasmanie, nous avons loué une voiture pour un mois, avec un cercle en plastique, on appuie dessus, ça sort, ça fait porte globlet. Lorsque je suis allé récupérer les clés, surprise, le véhicule est un automatique. Je n'en ai jamais conduit. Ils n'ont plus de manuelle et je suis donc un peu obligé de m'en accommoder. Je demande tout de même le fonctionnement basique et me voilà parti, au volant d'une voiture auto. Enfin, c'est la boite de vitesse qui l'est.

Moi qui n'aurait pas acheté une telle configuration de voiture, je dois dire que j'ai été agréablement surpris par le plaisir de conduire une voiture sans devoir se soucier des vitesses. Arrivé à un feu rouge, on a tendance au début à vouloir débrayer, mais l'habitude se prends vite et mon pied gauche est de plus en plus paresseux. Ça va être dur de le remotiver lorsque nous rentrerons en France. Cela fait maintenant près de 10 jours que je conduis ainsi. C'est un pur régal. Déjà, je n'ai pas à passer les vitesse de la main gauche, ce qui ne m'était pas naturel, mais là conduite est fluide, si je veux avoir de la reprise pour doubler par exemple, il suffit d'accélérer. Enfin, ça ne m'arrive pas souvent ici. Entre les paysages à contempler et les kangourous à ne pas écraser, je me fais souvent doubler.

Et vous, une auto-matique gauchiste, vous avez déjà testé ?

A lire également :

Commentaires utilisateurs (1) Fil RSS des commentaires
Posté par Sandy, le 25-01-2009 01:18, , Invité
1. Merci
Nous avons bien reçu votre carte de Bali,merci beaucoup.... 
Celle d'Inde semble perdue ou même peut être jamais partie,j'ai lu votre billet explicant le problème !!!!! ha ces Indous!!!!!!!!c'est pas grave ,on en aura une d'Australie!!!!!!! Profitez...... bonne route en Automatique
 

Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
LQA         SYF      
4      T    L K   EGC
AUE   8TJ   LFW      
1 9    N      N   9TD
OYY         33H      
   
   

Ajouter votre commentaire

© 2007/2009 - Cyril & Perrine - enfants-autour-du-monde.fr
Voyage d'une famille autour du monde