Voyage d'une famille autour du monde. Tour du monde familial. L'alimentation du jeune enfant dans le monde
Tour du Monde - Actualité arrow Le glacier Perito Moreno

Le glacier Perito Moreno

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cyril   
07-05-2009
 

Après avoir approché par bateau d'immenses glaciers , nous allons à la rencontre terrestre du glacier Perito Moreno. Son front mesure 5 km de large et 60 m de haut, sa superficie est de 195 km2, la même que Buenos Aires.

Cet immense glacier vient terminer sa course dans le lac Argentino, vraiment très proche de la rive opposée, permettant de l'observer de face, les pieds sur terre. Plusieurs niveaux de passerelles permettent de l'observer de différents points de vues. Splendide. Ce glacier avance en permanence, de quelques 2 mètres par jours !

Nous sommes donc à la chasse des chutes de blocs de glace, appareils photos à la main. Évidement, les blocs tombent là où nous ne sommes pas, et le constatons par le bruit dégagé et les remous à la surface de l'eau. C'est décidé, nous ne partirons pas tant que nous n'aurons nous aussi eu un tel spectacle. Le soleil va bientôt se coucher, tant pis... on attend. Après une longue attente dont je vous épargnerai la sensation, une chute s'offre à nous. C'est bon, on peut... bien attendre une seconde chute ;-) SantaCruz-Spegazzini-CaidaAnimation.gifL'attente sera encore plus longue, nos doigts frigorifiés rivés sur les déclencheurs s'en souviennent. Nous aurons le droit à une chute sympathique, le soleil a cependant abandonné avant nous.

Francisco Pascasio Moreno était un grand scientifique et explorateur argentin, il a laissé son nom au glacier et à un parc national au nord de la province de Santa Cruz, c’est lui qui a baptisé le Lago Argentino.

Une excellente journée à l'air glaciaire mais pourtant ensoleillée.

Photos de notre rencontre avec le glacier Perito Moreno

 

Un glacier, en 2 mots et un schéma.

Un glacier se forme par le tassement des couches de neige qui s’accumulent, s’écrasent, expulsent l’air qu’elles contiennent pour se transformer en une masse compacte de glace. Sous l’effet de la gravité, le glacier glisse lentement sur sa pente, entre les parois rocheuses, et peut atteindre des proportions gigantesques comme les glaciers Perito Moreno, Upsala, Viedma. Plus la glace est compactée, moins la lumière blanche peut s’infiltrer, seuls les rayons de longueur d’onde courte peuvent passer, donnant cette couleur bleue très particulière. Lorsque la glace touche la terre, obstruant le bras du lac, la pression de l’eau provoque une rupture, ce que l'on peut voir sur l'animation en flash que j'ai trouvée sur le net (cliquez sur les différentes étapes 1,2,3,4...) :

Au fil des millénaires, les glaciers charrient et emprisonnent des roches, des pollens, des sédiments qui en font des témoins précieux pour l’histoire de la Terre.

A lire également :

Commentaires utilisateurs (2) Fil RSS des commentaires
Posté par sandy, le 07-05-2009 22:17, , Invité
1. magnifique
Vos photos sont incroyables,c'est magnifique...j'adore... 
Continuez de nous faire partager toute cette beauté que la nature nous offre et que vous photographiez...merci
 

Posté par Marie Françoise, le 08-05-2009 08:30, , Invité
2. Fantastique !
Merci pour ces photos géniales, et les récits sympathiques qui les accompagnent. Je rêve en me connectant chaque jour... Comment les filles résistent-elles, avec ce climat et ce rythme ? Elles sont toutes mignonnes, avec leurs bonnets à la péruvienne... Amicales pensées d'un Paris où le printemps s'est bien installé.
 

Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
SKJ         JSF      
  9    J    8 L   M7B
M9B   ITF   5GY      
  G    G    X B   XWY
IOG         COH      
   
   

Ajouter votre commentaire

© 2007/2009 - Cyril & Perrine - enfants-autour-du-monde.fr
Voyage d'une famille autour du monde