Voyage d'une famille autour du monde. Tour du monde familial. L'alimentation du jeune enfant dans le monde
Tour du Monde - Actualité arrow Cataratas del Iguazú : les chutes d'Iguaçu

Cataratas del Iguazú : les chutes d'Iguaçu

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Cyril   
25-05-2009
 

Clou du voyage de mes parents et également grand moment de notre périple, les Chutes d'Iguaçu sont des chutes d'eau gigantesques dont la visite nous offrira de merveilleuses journées. Ces chutes d'eau interrompent le cours de la rivière Iguaçu, frontière naturelle entre le Brésil et l'Argentine. Deux journées complètes nous seront nécessaires pour observer ces chutes sous tous les angles. La première sera consacrée à la partie brésilienne tandis que la seconde nous mènera à arpenter les sentiers au cœur des chutes du côté argentin.

Les cascades atteignent jusqu'à 90 mètres de hauteur. Ce n'est pas réellement cette hauteur qui rend ces chutes impressionnantes, mais la largeur et le nombre de points de chute : pas moins de 275 cascades d'eau réparties sur un front de quelques 2,5 kilomètres composent les Chutes d'eau d'Iguaçu.

Nous logeons dans un hôtel à Puerto Iguaçu, en Argentine. Et c'est à partir de là que nous effectuerons les excursions aussi bien en Argentine qu'au Brésil

La première excursion est d'ailleurs côté Brésilien. Nous optons pour un tour organisé, seul moyen de bénéficier d'une journée bien remplie. Nous commençons tout d'abord par la visite du gigantesque barrage à la frontière entre le Brésil et le Paraguay ce qui nous permettra au passage d'incrémenter le nombre de pays traversés pendant notre voyage autour du monde.

Le barrage d'Itaipu est la 2ème plus grande centrale hydroélectrique du monde. Il est situé sur le fleuve Paraná et produit 25 % de l'énergie électrique consommée par le Brésil et 90 % de celle qui est consommée par le Paraguay. La construction de ce barrage a nécessité une quantité importante de fer et d'acier. La même quantité aurait pu permettre la construction de 380 Tour Eiffel !

Le repas du midi se passe dans un restaurant proposant un énorme buffet à volonté. Spécialement conçu pour les touristes, la nourriture n'en est pas moins délicieuse, au contraire. Les viandes sont exquises, rien que de me remémorer ce moment, j'en salive.

Vient ensuite l'arrivée aux chutes qui se nomment côté brésilien "cataratas do Iguaçu" en portugais. La majorité des chutes étant sur le territoire argentin, l'intéret de visiter la partie Brésilienne réside dans le point de vue global sur les chutes : tout au long du chemin bétonné, mais bien intégré au paysage, nous voyons évoluer le panorama pour au final nous retrouver à mi-hauteur des chutes de la Gorge du Diable (Garganta del Diablo). En cette saison plutôt sèche, le débit est beaucoup moins important qu'en saison humide et les chutes paraissent moins impressionnantes que ce que nous avons déjà pu voir en photo. Afin d'agrémenter la visite, des Coaties viennent titiller les filles pour leur plus grand bonheur.

Le lendemain, l'eau ne tombe plus seulement des chutes, mais également du ciel. Mes parents n'ont pas le temps d'attendre une journée supplémentaire, et vont donc visiter tout de même les chutes sous des trombes d'eau. Le poncho de pluie mondialement diffusé dans tous les parcs est alors de rigueur, aux couleurs des chutes d'Iguaçu. Pendant que notre petite famille prend le temps d'avancer les articles du site à l'hôtel.

Le soir se sont les adieux, mes parents retournant sur Buenos Aires. Le lendemain, le ciel est bleu, le soleil radieux, que demander de mieux pour une visite des chutes côté argentin ? Mes parents l'ayant déjà fait la veille, ils nous donnent ainsi de nombreux conseils nous permettant de préparer au mieux notre visite et également, leur billet d'entrée nous permettant de bénéficier d'une entrée à mi-tarif. Plan à l'appuie, nous prévoyons ainsi de visiter de manière crescendo les chutes. En effet, plusieurs chemins et passerelles permettent de voir les chutes de différents points de vue.

Le parc ouvre à 8h, nous prenons donc le bus de 7h30 au terminal de bus de Puerto Iguaçu. Arrivons pour le premier petit train qui nous mènera de l'entrée du parc vers le point de départ des passerelles. Nous optons pour commencer par le Chemin Inférieur, celui qui nous mènera en bas des chutes, au niveau du fleuve où nous prendrons un petit bateau qui nous déposera sur la rive d'en face, sorte de petit ilot aux pieds des chutes. Retour sur le sentier principal pour remonter sur le circuit supérieur constitué de passerelles qui surplombent les chutes. Tout au long de la balade, les panorama sont tous plus splendides les uns que les autres.

En milieu d'après midi, nous reprenons le petit train, non pour rentrer mais pour continuer la visite. Il nous conduira à 2,5 kilomètres plus loin en une bonne demie-heure d'où nous pourrons emprunter à nouveau une passerelles qui nous mènera sur un promontoire en face des chutes de la Gorge du Diable. L'apothéose des points de vue sur ces chutes. Nous resterons près d'une heure et demie ici, pendant que plusieurs "trains de touristes" passeront en vitesse.

Une journée merveilleuse avec ce qu'il faut de faune pour agrémenter la visite : de nombreux papillons aux couleurs étonnantes ne cessaient de jouer les stars sous nos trois objectifs, des coatis venaient à nous espérant une miette de pain, et nous avons également vu une tortue et de superbes oiseaux colorés.

A lire également :

Commentaires utilisateurs (1) Fil RSS des commentaires
Posté par les parents..., le 26-05-2009 22:03, , Invité
1. magique...
...magique, formidable, impressionnant, féérique, diabolique .. il n'y a pas assez de mots pour décrire le paysage. Je comprends votre envie insatiable de prendre des photos et celle de profiter ainsi des gorges du Diable... La cascade y est envoutante ! 
Gros bisous 
Maman
 

Nom
E-mail
Titre  
Commentaire
 
Caractères restant: 2000
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
5TH         CMT      
T Y    X      1   132
HTL   5ET   BDX      
  8    H    O     E7G
6X8         4MW      
   
   

Ajouter votre commentaire

© 2007/2009 - Cyril & Perrine - enfants-autour-du-monde.fr
Voyage d'une famille autour du monde